fbpx
Sailing Kerguelen

A propos de Jérémy et Gaëlle

D'UNE VIE SÉDENTAIRE À LA NAVIGATION À TEMPS PLEIN

On met les voiles

Après être partis en voyage pendant plus de 7 ans en prenant l’avion, nous ne nous retrouvons aujourd’hui plus dans ce mode de transport. Au-delà de l’impact environnemental qui nous préoccupe de plus en plus, un voyage en avion s’apparente à une téléportation. On embarque, quelques heures passent, et nous voilà à des milliers de kilomètres en un clin d’oeil. On découvre la destination, mais on ne profite pas du voyage jusqu’à cette destination.

Depuis 2012, on parle de partir en tour du monde, mais il nous manquait un projet concret autour de ce changement de vie. Nous avons trouvé dans la voile un mode de transport qui répond parfaitement à nos envies: vivre au rythme de Mère Nature tout en relevant un défi de taille.

En naviguant sur notre voilier à temps plein, nous souhaitons revenir à l’essentiel et prendre le temps d’apprécier chaque instant.

Avant le départ

Départ en 2020

Achat de notre maison sur l'eau
100%
Départ de nos jobs respectifs
100%
Préparation et amélioration du voilier
70%
Préparation de l'équipage
65%
Vente de tout ce qu'on possède et qu'on n'embarque pas
100%
Mise en carton et stockage de ce qu'on souhaite retrouver à notre retour
100%
Niveau de fatigue
25%

L'équipage

Gaëlle

Jeremy, capitaine de Kerguelen

Jérémy

MVIMG_20180330_154214

Monsieur Chat

Vivre pour voyager

Nous avons chacun eu l’opportunité de vivre à l’étranger lors de notre dernière année d’études (Etats-Unis et Canada). Cette expérience a été une vraie révélation et nous a donné goût aux voyages, à la rencontre de gens et d’environnements inconnus, et à la découverte de nouvelles cultures.

Pendant plus de 7 ans, nous n’avons pas pris un seul jour de congé sans partir à l’aventure dans une ville ou un pays inconnu jusqu’alors. On a principalement voyagé en avion et, une fois sur place, on se déplaçait en transports en commun ou en voiture de location. La plupart du temps en mode backpackers, on a ainsi découvert des endroits tels que:
  • La côté ouest des Etats-Unis (2011)
  • La Jordanie et Israël (2012)
  • Le Myanmar (2013)
  • La République Tchèque (2014)
  • Le Monténégro (2015)
  • Cuba (2016)
  • L’Egypte (2017)
  • L’Ecosse (2018)
  • … Et un nombre très sympa de villes et régions européennes : Rome, Budapest, Riga, Helsinki, Tallin, Bruges, Bruxelles, Gand, Bucarest, Florence, Milan, Istanbul, Luxembourg, Rotterdam, Amsterdam, Londres, Dublin, Edimbourg, Lisbonne.
Nous avons partagé nos découvertes, nos bons plans et nos itinéraires sur le blog Une Belge – Un Français pendant plusieurs années. Même si nous n’avons pas pris le temps d’écrire sur de nombreuses destinations qui nous ont vraiment plu, on a pris beaucoup de plaisir avec ce premier blog.

On a prévu de larguer les amarres et de laisser Dunkerque derrière nous pour voyager à temps plein à bord de notre voilier Kerguelen à partir de mi-2019. Mais cette aventure a en réalité commencé 2 ans plus tôt, quand Jérémy a envoyé l’email qui a tout déclenché:

Sailing Kerguelen début genèse

Il s’agissait d’une vidéo YouTube de joyeux lurons voyageant à bord d’un voilier depuis plus de 7 ans. Et, même si l’idée paraissait folle, ça donnait vachement envie! Moins de 2 mois plus tard, on prenait notre premier cours de voile à bord d’un JOD80. Et il ne nous a fallu que 30 minutes pour que le voilier touche le fond (c’est de la faute du moniteur , promis ! Et ce n’était que du sable). On était décidément en bonne voie… Il en fallait plus pour nous décourager, et chaque moment passé sur l’eau n’a fait que nous confirmer qu’on faisait exactement ce qu’on était supposé faire.

Assez rapidement, le projet de partir à l’aventure sur notre voilier est devenu une évidence. On s’est donc lancé avec un objectif clair en tête: apprendre à naviguer et devenir autonomes pour enfin acheter notre propre voilier. De mi-septembre à mi-novembre, on a consacré la majorité de nos samedis à des cours pratiques à bord d’un J80 principalement… Et parfois à bord d’un voilier habitable Beneteau Oceanis 37 à bord duquel le mal de mer de Gaëlle s’est réveillé (et jamais rendormi). Nos week-ends hivernaux ont été consacrés à des cours théoriques abordant des thèmes tels que la météo, la marée et les courants, la navigation sans électronique à bord, … 

Par contre, on vous a dit que personne dans notre entourage n’était au courant de ce projet jusqu’à l’achat de Kerguelen ?

Début 2018, on a commencé à se pencher sur la manière d’acheter le voilier correspondant à notre projet de voyage tout en reprenant la navigation à bord d’un J80. On a commencé à en discuter avec les copains voyageurs et quelques amis. Par contre, nos familles pensaient toujours qu’on ne faisait rien de nos week-ends. Ils ont vraiment dû croire qu’on devenait chiants à peine la trentaine passée !

En mai 2018, les choses se sont accélérées: visite de plusieurs voiliers, offre d’achat acceptée, expertise concluante, signature des actes de vente. En moins de 2 mois, on passe de « ce serait cool de partir en voilier un jour » à « maintenant qu’on a un voilier, on part quand?« . Et c’est à ce moment-là qu’on a décidé d’informer nos famille respectives de ce qu’on avait fait au cours des 12 derniers mois, et de quelle manière on comptait changer radicalement de vie dans les 12 mois qui suivent.

Ah! Et puis c’est la première fois qu’on est propriétaire! Un voilier pour premier achat… On approuve!

18 réflexions au sujet de « A propos »

  1. Ouhaou ! suis content pour vous ! Profitez ! et envoyez de belles photos! et quand tu reviens… si tu reviens …. tu es le bienvenu dans notre aventure Lillois ou Parisienne ou ailleurs d’ici là 🙂

    1. Salut Francisco ! On n’est pas loin on est au port à sec du Grand Large depuis une semaine maintenant 😉 On revient la semaine prochaine ou dans 10 jours normalement !

  2. Bonsoir.
    Bon vent à vous.
    Nous nous lèverons l ancre en 2023, des que la retraite aura sonné.
    Nous préparons notre voilier depuis 2 ans déjà et prévoyons une mise à l eau courant 2021. Une année de navigation dans le coin ( les Sables d’Olonne ) pour valider toutes les motifs effectuées sur notre canot puis se sera le grand départ.
    Nous vous suivrons. Quelle direction prenez vous.
    Nous nous avons prévu simplement, descente au cap vert en faisant du cabotage touristique et surtout detente. Nous irons aux antilles et y resterons 6 mois à 1an. Ensuite Panama et la boucle en finissant par bon espérance, le Brésil, les antilles à nouveau et maison.

    A bientôt, au plaisir de vous lire.

    Amicalement

    Yann et Corinne

  3. Bonjour Jeremy, bonjour Gaëlle,

    Mon épouse et moi-même prévoyons un TDM dans quelques années et pour moi il est impossible de le faire autrement qu’à la voile.
    Ma moitié par contre… !
    Comment la convaincre que la « grande bleue  » n’est pas peuplée que de requins, pirates et autres OFNI prêts à couler le bateau et se repaître de nos chairs???
    Merci pour vos conseils.

    1. Bonjour Stef,
      Difficile de répondre à cette question mais quelque part, l’inconnu fait toujours peur. Je ne peux que partager mon expérience personnelle et espérais que ça t’inspire voire même inspire ton épouse.

      Parce que, pour être honnête, je pensais que Jérémy était fou la première fois qu’il m’a parlé de partir en tour du monde en voilier. Et mon mal de mer m’a clairement fait repousser l’idée en bloc dans un premier temps. Mais il m’a envoyé plusieurs vidéos YouTube de familles et de couples qui s’étaient lancés dans l’aventure. Et je dois bien avouer qu’après quelques heures de visionnage, mes craintes et a priori n’avaient plus le même poids et la curiosité les supplantait.

      Ça m’a convaincue de prendre un premier cours de voile. Et là, ça a été une révélation. Sortir du port, éteindre le moteur, n’entendre aucun autre bruit que le vent dans les voiles et le clapotis de l’eau contre la coque du voilier, c’est tout simplement magique. J’ai su que, malgré le mal de mer et la peur face à cette aventure qui me semblait impossible, apprendre à naviguer et acheter un voilier était exactement ce que j’étais supposée faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rejoignez-nous sur
  • YouTube
  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
Show Buttons
Hide Buttons

Vous voulez suivre nos aventures en direct sur Facebook ?

C'est par ici