Quelle tablette GPS choisir en 2021 (pour la navigation) : Android ou Apple ?

Quelle tablette GPS choisir en 2021 (pour la navigation) : Android ou Apple ?

Aujourd’hui, le bon vieux traceur à la barre a du souci à se faire ! Avec la démocratisation des tablettes, de plus en plus de personnes se dirigent vers ces petits bijoux de technologie pour accompagner leur traceur vieillissant ou même carrément le remplacer et se demandent quelle tablette de navigation choisir. Même s’il est facile d’acheter une tablette, il ne faut pas prendre à la légère certains critères afin de faire le meilleur choix pour s’accompagner en navigation. GPS, A-GPS, Galiléo, Beidou, Glonass, est-ce que ces termes sont du chinois pour vous ? Est-ce qu’il vaut mieux acheter une tablette Android ou iOS (Apple) ? Pas de problème, en lisant cet article vous allez devenir un expert sur la question : quelle tablette de navigation choisir ?

Avant de commencer, quels sont les points clés à prendre en compte ?

  • Le système d’exploitation : Android ou iOS ?
  • La taille de l’écran
  • LTE/Cellular ou WiFi ?
  • Le système de localisation : GPS, Galiléo, Beidou ou Glonass ?
  • GPS ou A-GPS ?
  • La capacité de la batterie
  • Le prix évidemment
En se penchant sur ces différents critères, on est bien partis pour choisir la meilleure tablette possible pour de la navigation à bord d’un voilier.

Android ou Apple (iOS) ? Quelle marque pour sa tablette de navigation ?

Ah, cette éternelle question ! La marque à la pomme ou une tablette Android ? C’est un peu la question sans réponse. Tout le monde a son avis et son expérience sur la question. Certains arguent qu’Apple est la marque ultime, avec des produits d’une qualité irréprochable et ne se verraient pas vivre avec une autre marque. Face à cette question, certains apportent même des réponses du type « Apple évidemment, 99% des malwares sont sur Android ! » (lu récemment sur l’un des nombreux groupes de voile dont on fait partie). Il est en tout cas incontestable qu’Apple est une marque reconnue et plutôt (très) fiable. Par contre, j’espère que votre porte-monnaie est bien fourni car certains modèles se vendent à près du double de ce qu’une tablette Android vaut à caractéristiques semblables.

De l’autre côté, on trouve une multitude de tablettes sous Android, leader incontesté du marché. Les fabricants sont nombreux (Samsung, Huawei, Asus, Lenovo) et on y trouve de tout. Il faut rester vigilent et ne pas se noyer sous la masse d’informations – ou de non information – qui ne rend le choix que plus compliqué. Les spécifications que l’on peut trouver sur des sites tiers sont souvent partielles et on peut vite se retrouver à acheter une tablette avec des caractéristiques qui ne correspondent en fait pas à ce que l’on souhaite. 

Comme la concurrence fait rage, il est aussi très difficile de réussir à trouver la tablette qui sort du lot. Et certains modèles sont parfois tellement ressemblants qu’il est compliqué de se faire un avis personnel.

Le choix pourra également être guidé par votre logiciel de navigation préféré. Si vous partez de zéro, alors vous n’accorderez probablement pas beaucoup d’importance à ce critère, mais si vous êtes déjà habitué à certains logiciels, alors votre choix pourra se portera sur une tablette équipée du système d’exploitation compatible avec ce logiciel. Sailgrib n’est par exemple disponible que sur Android.

Notre choix sur ce critère

Après avoir longtemps possédé des iPad, je trouve que la politique tarifaire d’Apple est devenue absolument aberrante. Le moindre iPad est à près de 500€, sans possibilité d’extension de la mémoire (autant dire qu’il faut passer à plus de 700€ pour être serein au niveau stockage). Sans parler de leur système complètement fermé et du fait qu’il faille forcément le modèle Cellular+Wifi pour profiter du système de positionnement, ce qui ne fait qu’augmenter la facture finale. Nous avons passé nos smartphones sous Android il y a peu (Pixel 2 pour moi, Pixel 3 pour Gaëlle). Pour ces raisons – et d’autres à retrouver un peu plus bas – nous avons choisi une tablette sous Android.

Quel écran et quelle taille d'écran pour sa tablette de navigation ?

Là aussi, il existe de tout et de toutes les tailles. Entre les 7 ou 8 pouces en HD, les 8 ou 9 pouces en full HD ou plus, toute une ribambelle d’options sont disponibles. Pour de la navigation, il est indispensable d’avoir un écran assez grand pour ne pas avoir à s’approcher à quelques centimètres de l’écran pour y voir quelque chose. Un écran de 9 pouces nous paraît être le minimum. A contrario, trop grand, il sera compliqué d’accrocher la tablette un peu partout dans le cockpit.

Le type de l’écran varie également : d’un côté les écrans LCD à cristaux liquides qui offrent une bonne qualité d’affichage. Et puis les écrans AMOLED, écrans à diodes électroluminescentes, avec des écrans plus fins (donc une tablette plus légère), et des meilleures profondeurs dans les couleurs. Ce n’est peut être pas le critère principal, mais avec le soleil et les reflets, il peut être bon d’avoir un écran facilement lisible.

Notre choix sur ce critère

Pour avoir une bonne lecture des cartes, nous ne voulions pas une tablette en dessous de 9 pouces. On ne voulait pas non plus quelque chose de trop grand, au risque d’avoir une tablette plus lourde et plus encombrante. Le choix s’est assez naturellement porté sur une 9.7 pouces. Concernant le type d’écran, nous n’en avons pas tenu compte dans notre choix, même si c’est un peu mieux d’avoir un écran AMOLED.

Dois-je avoir une tablette de navigation LTE/Cellular ou WiFi ?

Le raccourci est souvent fait par certains entre LTE/Cellular = positionnement GPS. C’est faux, et dans un sens vrai à la fois. 

Les tablettes sous Android (pas toutes, mais la grande majorité aujourd’hui) sont munies de puces GPS dédiées qui leur permettent, sans LTE et aucun réseau d’un opérateur, de se positionner sur la terre entière. Inutile donc de prendre un modèle LTE et de mettre une carte SIM dedans pour bénéficier d’un positionnement satellite. Evidemment, si vous possédez une tablette LTE, vous pourrez acheter des cartes SIM locales dans les pays visités et profiter d’internet peu importe où vous vous trouverez (tant qu’il y a du réseau). Mais de notre côté, nous avons déjà nos téléphones qui nous le permettront, alors ce n’était clairement pas un critère. Une tablette LTE est aussi plus chère qu’une tablette WiFi. Si l’objectif premier est la navigation (et regarder des films par exemple), alors le modèle WiFi est amplement suffisant. Il faudra tout de même vérifier quel système de positionnement est capté par la puce, mais on en parlera dans le prochain paragraphe.

Côté Apple, attention : les tablettes WiFi ne reçoivent pas votre positionnement via une puce GPS ! Vous pourrez éventuellement avoir un positionnement quand vous serez connecté à un Wifi, autant dire qu’à quelques miles nautiques des côtes, ce sera vite impossible. En effet, la puce GPS se trouve dans la partie Cellular. Il faudra donc forcément passer par le modèle Wifi+Cellular. Déjà que les iPad ne sont pas donnés, mais il faudra passer à la caisse et laisser quelques billets supplémentaires pour repartir avec une tablette utile pour la navigation. Cependant, même chose que pour les tablettes Android : une carte SIM n’est pas nécessaire pour profiter du positionnement. La partie GPS dans le Cellular est indépendant de cette carte SIM.

Notre choix sur ce critère

Vous l’aurez compris, nous nous sommes dirigés vers une tablette WiFi uniquement, sous Android. Quoi que … Vous comprendrez en fin d’article.

Quelle différence entre GPS, Galiléo, Glonass et Beidou ?

Cet article est dédié à « quelle tablette de navigation choisir« , il est donc temps de parler du point qui est probablement le plus important : le GPS, ou devrais-je dire le système de positionnement. Car c’est bien là l’objectif premier : se positionner le plus précisément possible sur une carte marine.

Si je parle de système de positionnement et non de GPS, c’est qu’il existe toute une ribambelle de systèmes de positionnement différents : GPS, Galiléo, Glonass, Beidou, QZSS et d’autres !

Vous pensiez qu’en prenant une tablette proposant le GPS, c’était réglé? Pas si simple… Les choses se compliquent un peu, pas tant sur la définition de ces termes, mais plutôt sur votre choix final. Explications !

C’est bien beau toutes ces explications, mais on en fait quoi maintenant?

Tout le monde sait que le maître-mot sur un voilier est la redondance, alors faire confiance à un système de positionnement unique voire même à une précision discutable serait probablement une erreur. Du coup, la question des systèmes de positionnement intégrés a une influence majeure dans le choix final de la tablette idéale pour la navigation.

Malheureusement, les magasins ou sites en ligne grands publics ne mentionnent généralement que : « GPS : oui. Puce GPS ». Et si vous n’y connaissez rien, vous achetez le produit sans plus de question. Mais la réalité est plus complexe. Certaines tablettes ne capteront que les signaux GPS, d’autres GPS et Glonass, quand d’autres seront compatibles avec le combo complet GPS + Glonass + Galiléo + Beidou. L’avantage de capter plusieurs systèmes est évidemment double: ne pas dépendre d’un seul positionnement, mais également améliorer la précision de sa position.

La boutique Kerguelen est en ligne !

Vous y trouverez les créations artisanales de Gaëlle ainsi que les tirages photo de Jérémy. De quoi offrir un cadeau ou se faire plaisir grâce à du « made onboard Kerguelen«  ! Le plus : la livraison est gratuite pour les créations de Gaëlle.

C’est aussi une question de prix – comme toujours, vous l’aurez compris. La plupart du temps, plus une tablette est polyvalente, plus elle est chère. Le plupart des tablettes d’entrée et milieu de gamme captent le combo GPS + Glonass, quand sur du milieu/haut de gamme on arrivera à capter du GPS + Glonass + Galiléo + Beidou, voire même du QZSS. 

Soyons clairs : pendant des années, tous ces systèmes n’existaient pas et les navigateurs se débrouillaient très bien ! Mais il est certain qu’avec la démocratisation de ces technologies, il est difficile de s’en passer. N’avoir qu’un positionnement GPS n’est pas un problème en soit non plus et suffira dans de nombreuses situations.

Notre choix sur ce critère

Nous voulions avoir une précision maximale et ne pas dépendre uniquement du GPS américain. Nous voulions également que la tablette capte les signaux Galiléo. Notre choix s’est porté sur une tablette compatible GPS, Glonass et Galiléo.

GPS et A-GPS, quésako ?

A-GPS signifie simplement « Assisted GPS », autrement dit « GPS assisté » . Sans entrer dans les détails techniques (et ennuyants), c’est une technologie qui améliore la réactivité du GPS simple en cas de signal GPS faible par exemple. Le système GPS se base sur une table d’éphéméride pour calculer la position GPS, et il faut bien un jour télécharger cette table. L’Assisted GPS se charge alors de la télécharger beaucoup plus rapidement en se connectant à internet. 

Vous trouverez probablement dans des forums ici et là des personnes remontées contre ce système qui « décale la position de 200m quand je m’approche du port » et qui est « très dangereux » . Beaucoup de personnes mélangent les problèmes et, par manque de connaissance, rejettent la faute sur quelque chose qui n’est pas en cause. Dans leur cas, il est probable que le système, par manque de positionnement GPS, ait indiqué la meilleure position estimée grâce ou à cause du A-GPS. Il est recommandé de passer en mode Avion aux abords des marinas car la tablette peut tenter de se connecter automatiquement à un WiFi, télécharger rapidement ces tables d’éphémérides et indiquer des positions fantasques. Quoi qu’il en soit, il faut obligatoirement maîtriser les technologies que l’on a à bord et il est facile de parer à ce genre de problème. Il ne faut oublier de mettre à jour ses tables d’éphémérides (automatique lors d’une connexion internet). Mais c’est une autre question qu’on abordera certainement dans un autre article.

Pour revenir à la question de la meilleure tablette pour faire de la navigation, ce paramètre de GPS versus A-GPS n’est pas notre critère principal.

Notre choix sur ce critère

Ce n’est pas notre critère principal et nous verrons si la tablette à laquelle nous nous intéressons en est équipé, mais il faudra faire attention à bien se connecter de temps en temps à internet pour mettre à jour les tables d’éphémérides.

Le capacité de la batterie

Le nerf de la guerre quand on n’a pas l’électricité à volonté : la batterie. Alors évidemment, il faudra la recharger de temps en temps, mais il est impensable de devoir recharger sa tablette toute les deux heures. 

La capacité d’une batterie se mesure en mAh. Pour avoir un ordre d’idée, les derniers iPhone tournent en général entre 1500 et 3000 mAh. Sur les tablettes, les batteries tourneront autour de 5000 mAh à 9000 mAh, ce qui garantit généralement une autonomie d’environ 10 heures. Il est évidemment extrêmement compliqué d’avoir une idée parfaite de l’autonomie, simplement car cela dépend grandement de l’utilisation que vous en ferez. 

Ne fous fiez pas à ce que les constructeurs annoncent, il peut y avoir un écart assez conséquent. Privilégiez plutôt les forums avec des retours de (vrais) utilisateurs.

Notre choix sur ce critère

Nous nous sommes orientés vers une tablette avec minimum 6000 mAh de sorte à ne pas avoir à la recharger toutes les 3 ou 4 heures.

Quel iPad comme tablette pour de la navigation ?

Si le facteur « prix » ne vous rebute pas, alors vous pourriez décider de vous diriger vers une tablette de la marque Apple. Même si ça n’a pas été notre choix, je vous ai concocté un tableau récapitulatif des derniers modèles sortis.

Comme vous pouvez le constater, l’iPad Pro est au-dessus des autres, aussi bien en terme de performances qu’en terme de prix. Malheureusement, si on se fit aux specifications sur le site officiel d’Apple, l’iPad Pro ne serait équipé que du GPS, sans Glonass, Beidou et Galiléo. Très étonnant … Les derniers iPad (6ème génération) et l’iPad Air 10.5″ sont cependant de bons candidats.

iPad Air 10.5"

Argent / Gris Sidéral / Or
550 à partir de
  • Wifi+Cellular
  • 10.5"
  • Puce A12 Bionic
  • Résolution de 2224 x 1668
  • Luminosité de 508 cd/m²
  • 64 Go / 256 Go
  • GPS, GLONASS
  • 464 grammes
  • 8134 mAh

Nouvel iPad Pro 11"

Argent / Gris Sidéral
1179 à partir de
  • Wifi+Cellular
  • 11"
  • Puce A12Z Bionic
  • Résolution de 2388 x 1668
  • Luminosité de 629 cd/m²
  • 128Go / 256Go / 512Go / 1To
  • GPS
  • 473 grammes
  • 7812 mAh

iPad

Argent / Gris Sidéral / Or
445 à partir de
  • Wifi+Cellular
  • 9.7"
  • Puce A10
  • Résolution de 2048 x 1536
  • Luminosité de 501 cd/m²
  • 32 Go / 128 Go
  • GPS, GLONASS
  • 478 grammes
  • 8827 mAh

iPad Mini

Argent / Gris Sidéral / Or
599 à partir de
  • Wifi+Cellular
  • 7.9"
  • Puce A12 Bionic
  • Résolution de 2048 x 1536
  • Luminosité de 515 cd/m²
  • 64 Go / 256 Go
  • GPS, GLONASS
  • 308 grammes
  • 5124 mAh

Quelle tablette Android pour la navigation ?

Côté Android, les prix sont beaucoup plus doux. Les fans de la marque à la pomme viendront crier qu’ils n’arrivent pas à la cheville des iPad, mais je pense que pour une tablette de navigation, il n’y a absolument aucun problème avec des modèles comme les Samsung Galaxy S5e (ou même le modèle d’entée de gamme Galaxy Tab 1 2019), ou encore le Huawei Mediapad M5. Et la dernière arrivée, la SailProof SP08 qu’on vous présentera plus longuement dans un article dédié.

Avec ces tablettes Android, vous pourrez en plus profiter des logiciels comme OpenCPN et Sailgrib.

Samsung Galaxy Tab S5e

Noir / Argent
395 à partir de
  • Wifi
  • 10.5"
  • Octa-Core 2 GHz
  • Résolution de 2560 x 1600
  • Luminosité de 495 cd/m²
  • 64 Go, extensible
  • GPS, GLONASS, Beidou, Galileo
  • 400 grammes
  • 7040 mAh

Samsung Galaxy Tab S2

Blanc / Gold / Noir
259 à partir de
  • Wifi
  • 9.7"
  • Exynos 5433 1.9 GHz
  • Résolution de 2048 x 1536
  • Luminosité de 360 cd/m²
  • 32 Go, extensible
  • GPS, GLONASS
  • 378 grammes
  • 5870 mAh

Huawei Mediapad M5

Gris
330 à partir de
  • Wifi
  • 10.8"
  • HiSilicon Kirin 960s
  • Résolution de 2560 x 1600
  • Luminosité de 400 cd/m²
  • 32 Go, extensible
  • GPS, GLONASS, Beidou
  • 498 grammes
  • 7 500 mAh

SailProof SP08

Noir
664 via le lien ci-dessous
  • Wifi + LTE
  • 8"
  • Octa-Core 2 GHz
  • Résolution de 1280 x 800
  • Luminosité de 1000 cd/m²
  • 64 Go, extensible
  • GPS, GLONASS, Galileo
  • 750 grammes (coque durcie)
  • 9800 mAh

Notre choix 2021 : la tablette de navigation par excellence, la SailProof SP08 !

SailProof SP08

Avec la SailProof SP08, on atteint tout de suite l’excellence des tablettes de navigation. Niveau localisation, on a tout ce que l’on souhaite d’une telle tablette : GPS, Glonass et Galiléo. La batterie est surpuissante avec 9800 mAh affichés. La SP08 offre le WiFi mais aussi le LTE. Et avec ses 1000 cd/m² – je ne crois pas avoir vu plus que ça sur le marché – lire ses cartes en plein soleil ne pose absolument plus aucun problème. La SP08 est un monstre de robustesse : elle est durcie, IP67 et MIL-STD-810G (spécification militaire). Inutile donc de chercher une coque étanche, elle en est déjà équipée d’une.

L’excellence a cependant un prix, et un poids. La SailProof est effectivement au-dessus des autres tablettes Android en terme de prix, mais elle surpasse toutes les autres en terme de performance. Quant au poids, n’oublions pas que le poids affiché prend en compte la coque, contrairement aux autres tablettes qui n’affichent que le poids de la tablette. Et puis, nous n »irons pas faire notre footing avec la SailProof dans la poche, alors 400 grammes ou 700 grammes sur le support à la barre ne changent rien. 

En collaboration avec SailProof, nous sommes heureux de vous offrir un code promo. En passant par le lien ci-dessus, la tablette SailProof SP08 sera disponible à 664,05€ au lieu de 699€, plutôt sympa !

L'alternative : la Samsung Galaxy Tab S5e

Samsung Galaxy Tab S5e

à partir de 395€

La Samsung Galaxy Tab S5e est une alternative en terme de tablette de navigation. Si vous nous suivez depuis quelques temps, vous savez que notre première tablette était sa petite sœur, la Galaxy Tab S3. 

En comparaison avec la Galaxy Tab S3, la S5e est dotée d’une résolution assez dingue, d’une batterie encore plus grande (7040 mAh !) et de toujours plus de puissance avec son processeur Octo-Core.

Notre premier critère était le fait qu’elle soit sous Android, ce qui nous laisse plus de marge quant à l’installation de certains logiciels de navigation (OpenCPN, Sailgrib, …) et d’extension de mémoire via des cartes SD/microSD. Côté smartphone, nous avons un Pixel 2 et un Pixel 3, autant dire que tout notre éco-système est sous Android pour une facilité de synchronisation, et en bonus, moins de câbles car tout est en USB-C.

Et notre critère principal évidemment, le système de localisation : on a du GPS, GLONASS, Beidou mais surtout du Galiléo.

On espère que cet article vous aura permis de mieux appréhender la complexité du choix quand on se lance dans l’achat d’une tablette dédiée à la navigation. Et si vous avez déjà votre propre tablette qui vous sert principalement à la navigation, n’hésitez pas à nous dire en commentaire laquelle vous avez et pour quelle raison vous l’avez choisie.

Cet article contient des liens affiliés. Si vous achetez un produit en suivant ces liens, vous paierez le même prix mais nous toucherons une petite commission. Cela nous permet de continuer à faire vivre notre blog. Vous nous soutenez donc sans coût supplémentaire.

Si vous êtes présents sur Pinterest, n’hésitez pas à vous abonner à notre compte Sailing Kerguelen et à épingler cet article :

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Et dites-le-nous :

Et voici une sélection d’articles qui pourraient vous plaire:

91 réponses

  1. Très bien écrit. Agréable à lire, et surtout très instructif.
    Mes tablettes Samsung étant maintenant dans la catégorie de « l’obsolescence programmée », je m’interrogeais justement quand au choix de leur remplacement. Voici donc un article qui répond parfaitement à toutes mes questions. Donc, un grand Merci. Même si certains trouveront toujours à redire, avoir écrit et publié cet article est méritoire.
    Au plaisir de lire d’autres articles liés à votre expérience concrète,
    Cordialement.
    PS : Je ne connaissais pas non plus, ni pixel, ni akismet.

    1. Merci beaucoup Michel pour ce gentil message, ravi que ça puisse aider quelqu’un 🙂 Et oui, l’obsolescence programmée, quelle horreur … On y passera un jour aussi 🙁
      Réponse au PS : Akismet nous sauve la vie, sinon on recevrait des dizaines de messages chaque jour écrit en russe la plupart du temps …

      1. bonjour
        enfin une bonne description de materiel informatique qui va m inciter à investir dans une tablette,moi qui suis si nul en l utilisation de ces nouvelles technologie..

    1. Merci Patrick ! Pour la résistance à l’eau (indice de protection), le problème est que cela n’apparaît pas dans les spécifications des tablettes. Je n’ai aucune idée si ce n’est pas une obligation ou si c’est juste omis, mais là où pour les smartphones c’est clairement indiqué (IP67 pour certains iPhones, IP68 pour d’autres), aucune information pour les tablettes. Je vais quand même continuer de chercher.
      EDIT : j’ai trouvé quelques informations, il semblerait qu’il n’y ait effectivement pas d’indice pour les tablettes, en tout cas ils ne sont pas communiqués. Les tablettes sont la plupart résistantes à quelques gouttes, mais jamais immergées.

  2. Excellent travail de recherches comparatives. Je n’ai pas fait tout votre parcours mais j’arrive à la même conclusion. Merci!!

  3. Excellent travail ! Depuis des mois j’étais à la réflexion pour l’achat d’une tablette avec gps et en quelques minutes j’ai enfin trouvé ce que je cherchais !
    Merci à vous pour ce très beau et très renseigné dossier. Mon choix c’est porté sur le même model que le votre et je viens de passer commande.
    Bon vent à vous et encore merci !

        1. Je suis complétement passé à côté de ton commentaire César, mes excuses ! Oui on la met dans le cockpit. Après un an d’utilisation, on peut dire qu’elle n’est pas 100% étanche à priori. Mais on ne la met pas au niveau de la console, mais dans une pochette de rangement facilement accessible, et on met souvent une petite serviette dessus pour encore mieux la protéger (le temps de trouver mieux). La Caseproof semble pas mal effectivement !

  4. Salut Jeremy
    Très bon article, très précis.
    Je cherche une tablette tactile (taille maxi ipad pro) avec stylet pour le pilotage VFR, la qualité du gps est très importante, que me conseil tu ?

      1. Merci vous m’avez vraiment instruit et aider à faire mon choix, je me demadais quelles applis vous utilisez en mer et sur terre.

  5. Bonjour, Je suis a la recherche d une tablette Android, la plus petite possible, capable de supporter des applications pour la navigation en ulm, lesquelles sont souvent lourdes et consomment beaucoup et au final ont tendance a faire chauffer les tablettes « ordinaires ». Auriez-vous une idee a me suggerer ? Merci d avance. Michel

    1. bonjour
      Je suis plutôt de l.univers Apple. Mais il y a 2 soucis : l’iPad avec GPS est beaucoup trop cher et il n.existe qu.une seule application payante pour la navigation en planeur contre 2 gratuites plus complète sur Android.
      La contrainte que j.ai par rapport â votre voilier, c’est que le cockpit du planeur est trés étroit. La taille de l’iPad mini est idéale. Existe-t-il une tablette Android de 7 ‘’ avec GPS et untrés bon écran
      merci

  6. Bonjour,
    Merci d’avoir partagé cet article intéressant et très détaillé avec nous.
    Personnellement, il y a des informations, c’est la première fois que j’en entends parler.
    C’est un article très instructif.
    Cordialement,
    Omar Belwaer

  7. Hello !
    Merci pour cet article. Juste une petite remarque, je pense que la 4G est tout de même un gros plus, et même quasi indispensable dans certains bassins de navigation. Perso, je navigue dans les Anglo-normandes et j’utilise Sailgrib à 90%, Navionics à 10% (quasi uniquement pour les atterrages). Dans ce cas, pouvoir mettre à jour ses fichiers gribs grâce à la 4G (il m’arrive de rester une semaine sans rencontrer un réseau wifi) pour combiner route, vent et courants est quasi indispensable.
    Bon début de saison !
    JM

    1. C’est certain qu’avoir la 4G n’est pas un luxe. Mais c’est vrai que le prix qu’il faut mettre pour l’avoir sur les tablette (le prix de la tablette + la carte sim + l’abonnement), ça peut vite faire monter la facture 🙁

      1. Merci beaucoup pour cet article , mais quelque mois plus tard est il toujours d’actualité ?
        pour la 4G j’ai toujours mon Crosscall en partage de connexion et c’est parfait…

  8. Bonjour,

    Merci pour ce blog et l’excellent travail de recherche réalisé. Cela m’a beaucoup aidé. Ceci dit je vais opter pour une tablette avec 64 Go car le logiciel avec routage est un peu gourmand (QtVlm). Et je l’ai partagé sur ma page Facebook.
    N’étant pas technicien, merci pour le vocabulaire, j’ai beaucoup appris.
    Votre article est très instructif, très bien écrit et facile à comprendre.
    Encore merci.

  9. Bonjour,
    Je m’apprête à investir, pourriez-vous m’en dire plus sur les différence entre la s3 et la s5e, j’hésite un peu…
    J’ai même peur que la s5e soit un peu grande du coup…?
    Merci

    1. Bonjour Jérome,
      10,5″ est vraiment une super taille pour les tablettes, ça permet vraiment de bien voir les cartes de navigation. Si on devait changer de tablette aujourd’hui on prendrait la S5.

  10. Merci pour cette article précis et simple, malheureusement je
    lis l’article un peu tard, j’ai acheté une Galaxy tabA LTE
    Je n’arrive pas à télécharger Navionics, l’application n’apparait pas dans Google play. Je suis en Nouvelle Caledonie. Est-ce que vous avez une idée sur ce dysfonctionnement?

    1. Très étrange. Tu devrais peut être envoyer un email à Navionics, mais je ne vois pas pourquoi l’app ne serait pas listée en Nouvelle Calédonie. Tu es bien sur le Google Store français ?

  11. Bonjour Jérémy,
    Je prends note de vos conseils pour l’achat d’une tablette de navigation. Cette année, mon époux et moi envisageons de réaliser notre projet de bateau et nous aurons bien évidemment besoin d’un écran tactile. Merci pour ce billet. Bonne journée.

  12. Bonjour,
    Merci beaucoup pour cet article bien complet.
    J’ai quand même une question, car je ne trouve pas la réponse et vous l’aurez peut etre.
    Vous dites que IpadPro n’est équipé que du GPS, pas des autres systèmes. Mais quand est il du Ipad 7?

    De plus sur la capacité de stockage, maintenant avec IOS13 il est possible de connecter une clé USB ou un DD externe. Ce qui le rend plus complet je trouve.

    J’ai lu aussi que l’application Weather4D Routage & Navigation n’est dispo que sous IOS. J’ayant pas de tablette Androides est ce vrai? Y a t’il des appli similaires à un prix correct?

    Je cherche à m’équiper et je suis plus Apple que Android, mais je peux changer sans soucis. l’IPad 7 Wifi+cellular 128G est à 629 euros et la Samsung S7 128G 4G est à 829 euros. Donc plus cher.

    Merci pour vos réponses à venir.

    Xavier

    1. Bonjour Xavier / Hanna,

      Quand vous dites Ipad 7, vous parlez de l’iPad 10,2 2019 (7ème génération), c’est bien ça ? Si c’est bien ça, alors il n’a que le GPS (GPS/GNSS intégré) comme tous les autres iPad.

      Concernant le fait de pouvoir brancher une clé USB ou un disque, c’est pas mal … mais irréalisable en navigation. Aucune coque ne pourra protéger le tout, et si le disque dur se prend les embruns, je ne lui laisse pas longtemps pour vivre 😉

      Pour Weather 4D, la version Android a été abandonnée par son créateur. A la place, le créateur recommande d’utiliser Sailgrib WR, que nous utilisons d’ailleurs sur notre tablette et nos téléphones.

      Quand vous comparez l’iPad 7 à la Samsung Tab S7, c’est comme si vous compariez une Renault (l’iPad) à une Lamborghini (la Samsung). Sans aucun doute, la Lamborghini sera plus chère 🙂 Si vous voulez comparer à performances égales, il faudrait comparer l’iPad Pro (1179€) à la Galaxy Tab S7 (829€). De toute façon dans le combat Apple versus le reste des tablettes, à caractéristiques égales, Apple est toujours de 30% à 50% plus cher.

      J’espère que ça vous aura un peu aidé pour vous aiguiller dans votre choix 🙂

  13. Bonjour, si je peux me permettre une question, il me semble n’avoir rien lu sur la température maximale de fonctionnement. Parfois les constructeurs l’indiquent et est souvent égale à 35 ° C. température souvent dépassée en méditerranée chaque été. Des tablettes seraient-elles meilleures que d’autres à cette température ? Des utilisateurs pourraient-ils répondre ? Merci et bravo pour le travail effectué.

    1. C’est vrai que comme on n’est pas encore vraiment au chaud, je ne me suis pas trop inquiété de ce point. Mais si on traverse l’an prochain, il va falloir que je me penche sérieusement là dessus parce qu’effectivement j’imagine que la tablette pendant 10h en plein soleil, ça doit pas être beau à voir à la fin, elle doit littéralement fondre 😀

  14. bonjour,
    Tous vos commentaires sont excellents, selon votre choix , je vais m orienter vers une Galaxy S5e T120 bien qu assez ancienne , je ne pense qu aujourd’hui SAMSUNG est sorti sa remplaçante !!!! quand a la coque dont vous mettez le lien sur AMAZON elle est faite pour une tablette de 9.7  » alors que la GALAWY fait 10.5″ finalement quelle est la référence exacte de cette coque 9.7″ ou 10.5″ .Merci pour votre précision. Bien Cordialement.

    1. Bonjour, merci du commentaire, c’est gentil 🙂

      Effectivement le lien vers la coque est une coque 9.7″ car comme je le dis « notre choix s’est porté l’an dernier sur la Samsung Galaxy Tab S3″, et la Galaxy Tab S3 est une tablette 9.7″ 🙂 Il faudrait que je mène l’enquête sur ce qui se fait en 10.5 ».

      La S5e T120 semble être un bon choix oui 😉

  15. Bonjour,
    Merci pour votre réponse entre temps j ai posé la question sur AMAZON pour la coque de 10.5 , il mon répondu que la coque en question n était pas compatible avec la GALAXY tab 5Se T720, dommage, car cette coque semble est parfaite pour être embarquée sur un bateau .
    Bonne journée.

  16. Ben…moi je ne suis pas de la « génération presse bouton »..Mes 70 printemps naviguent toujours « à l’ancienne »( cartes papier, règle de nav, compas pointe sèche..)..Mais cela fait quelques temps que ça « me chatouille » de flirter avec la nav électronique (faut bien vivre avec son temps n’est-pas??). Alors merci, Grand merci, pour cet article car j’aurai été incapable de faire un comparatif.. Noël approche et je vais demander à Papa Amazonne une tablette..Bonnes navigations à vous et bravo..Je suis un peu jaloux car je n’ai pas eu les co….es de me lancer quand j’aurai pu le faire..

    1. Merci 🙂 Est-ce que tu as une idée de modèle en tête ? Si c’est pour faire du routage, je n’y vois aucun problème, il n’y a pas besoin de carte sim donc ça n’aura pas d’influence.

  17. Bonjour Jeremy ,
    Je découvre avec plaisir votre blog en recherchant des infos sur les tablettes pour naviguer !

    Je constate que vous ne parlez pas beaucoup du caractère étanche de ces dernières ! Est ce pour vous une qualité inutile ?

    Je m’orienté petit a petit vers une tablette durcie capable de prendre la tasse , mais ca vaut un bras !

    Comment gérer vous cela , vous l’emballez dans une pochette congélation 😉

    Cordialement , Jean Luc

    1. Salut Jean Luc,

      Effectivement je ne parle pas d’étanchéité car il est pour moi impensable d’utiliser ces tablettes sans une coque totalement étanche. Peu importe l’indice d’étanchéité de ces tablettes, je pense qu’il n’y en a aucune qui résisterait à 10h de pluie continue (sans parler des embruns, du sel, etc…). Du coup il faut se tourner vers une coque adaptée à la taille de la tablette choisie 🙂

  18. Hello ! Dommage que vous ne parliez pas un tout petit peu de votre expérience avec « la vieille » S3… car c’est celle que j’utilise actuellement…

    1. Salut Marc,

      Oui, on met cet article à jour chaque année avec les nouveautés. Je ne suis même pas sûr que la S3 se vende toujours, donc c’est moins utile de la conseiller si les gens ne peuvent pas la trouver dans le commerce 😀

      On vient d’ailleurs de publier à l’instant une vidéo sur Facebook, on va passer à la SailProof SP08.

  19. Bonjour,

    Super article ! Nous n’avons pas encore arrêté notre choix mais cela permet de définir des critères clairs.
    Cependant, à force de recherches nous avons découvert qu’il y a bien la possibilité d’ajouter de la mémoire aux iPads via carte SD ou un système de clé et pour le système de localisation les iPads utilisent aussi Galileo pour sur (et GPS aussi). Pour Samsung, quand nous sommes allées en magasin le vendeur nous a proposé la galaxy tab S7 qui remplit en effet tous les critères mais a un prix très élevé, ils n’avaient malheureusement pas la S3. Dans les nouveaux modèles, en avez-vous une à conseiller moins cher que la S7 ?
    La tablette que vous avez choisie est-elle suffisamment lisible en plein soleil ? Sur certains forums c’est un défaut soulevé par certains pour toutes les tablettes, est-ce vraiment si catastrophique ?

    Bonne journée

    Pauline et Marie-Line

    1. Salut Pauline, salut Marie-Line,

      Merci, c’est gentil 🙂

      Je suis très étonné qu’on puisse ajouter une carte SD aux iPads, Apple est très clair là dessus : « The iPad does not have a MicroSD card slot, nor any kind of memory card slot. Apple does sell optional connection kits that supports SD cards, though these have limited functionality. ». A priori il faut acheter leur « connection kit » qui doit couter 30€ ou 40€ j’imagine ? Mais c’est un truc qui pend avec un fil non ?

      Concernant Galiléo je suis aussi étonné. Il n’est fait mention nul part sur le site d’Apple aux constellations Galiléo :
      Apple Air : GPS/GNSS intégré
      iPad 10.2 : GPS/GNSS intégré
      iPad mini : GPS/GNSS intégré
      iPad Pro : GPS/GNSS intégré
      Est-ce qu’ils l’intègrent sans en faire mention nulle part ? C’est très étrange.

      Pour la S7, c’est vraie qu’elle est chère. Il y a la S5 entre deux sinon. De notre côté on va passer à la SailProof SP08. On a justement annoncé notre partenariat avec SailProof sur Facebook pas plus tard qu’hier : https://www.facebook.com/sailingkerguelen/posts/985490128524518 . Mais c’est sûr que c’est aussi un budget.

      La luminosité de l’écran est incroyable (1000cd/m²), je dois justement mettre cet article à jour pour la lister dedans !

      1. Bonsoir

        Merci pour votre réponse.

        Oui en effet il faut ajouter un lecteur connecté par un câble ce qui en pratique ne doit pas pouvoir se faire en navigation du moins si on veut que le tout reste étanche. Ce à quoi nous n’avions pas pensé ! C’est en relisant les commentaires de votre article que nous avons vu que le le problème était souligné.

        À propos de galileo, sur leur site officiel ils ont mis une liste des appareils utilisant leur système de localisation et les ipad pro du moins les derniers y figurent mais en effet ce n’est pas mentionné sur le site d’apple… c’est vraiment à s’y perdre.

        Nous allons nous renseigner sur la sail proof alors, et aussi sur la s5.

        Merci pour vos conseils

        Bonne soirée

        Marie-Line et Pauline

  20. Bonjour,
    J’utilise la Crosscall T4 pour une utilisation marine et elle très bien adapté : 7 000 mAh et norme IP68 et militaire MIL-810G, GPS, GLONASS, Galileo.
    Possibilité de mettre une carte 4G. (B&You propose une deuxième carte pour son forfait à 2€ par mois).
    je vous passe le coté marketing mais elle est souvent au alentour de 400 € avec les promotions et ca en fait un bon produit.
    Les accessoires proposés par Crosscall peuvent permettre de la fixer à un bateau de facon durable.
    En tout cas, je suis passé d’une tablette dans une coque entrée de gamme à la Crosscall est plutôt content du résultat.
    Utilisation de Navionics, Sailgrib, NVcharts, Navily et quotidienne pour Netflix, Spotify…

    1. Bonjour Martin,
      Malheureusement pour la Crosscall T4, seulement 440 cd/m² de luminosité pour l’écran, c’est éliminatoire. C’est moins que toutes les tablettes Apple, et que la majorité des Samsung. La SailProof pointe à 1000 cd/m². D’ailleurs le comparatif des Numériques est clair là dessus: « L’écran de la tablette Crosscall Core-T4 sujet aux reflets ». Donc pour de la navigation, c’est vraiment éliminatoire. On a d’ailleurs reçu quelques emails et les gens nous ont également fait remonter ce problème sur la Crosscall.

      1. La Luminosité de 450 cd/m² de la T4 est tout de même supérieur à la luminosité de deux des tablettes sur les quatres Android que vous comparez et que vous n’avez pas éliminé. Et pas besoin d’une coque comme pour la Huawei par exemple (en sachant qu’une bonne coque pour ce modèle est pratiquement impossible à trouver).
        La sailproof est en effet un excellent produit mais son tarif est tout de même plus élevé.

        1. Effectivement, sauf que les deux modèles présentés ici qui ont une luminosité inférieure à la Crosscall sont à 250€ et 330€, soit entre 30% et 50% moins chers que la Crosscall qui est à 500€ 😉 Tous ces modèles ne sont pas du tout estampillés « tout terrain » ou « navigation », donc ils n’ont pas été pensés pour ça, d’où leur luminosité moyenne. La Crosscall et la SailProof ont été pensés pour ces types de situation, et avec 450 cd/m², la Crosscall est largement en dessous de la SailProof.

          Comme je le mentionnais juste au dessus, le site « Les Numériques » est clair là-dessus et leur conclusion est parlante :
          « Au final, la dalle de la Core-T4 n’offre pas la meilleure lisibilité qui soit. Si son écran peut être très lumineux, la gestion des reflets n’est pas optimale. La faute à une protection Gorilla Glass beaucoup trop épaisse. Éteinte ou à faible luminosité, la tablette peut servir de miroir d’appoint et l’on doute que qu’elle a été conçue comme tel. »

          Et le retour par email de quelqu’un qui nous suit :
          « J’ai essayé la Crosscall (pourtant tout terrain) mais même full luminosité c’est une catastrophe, on y voit rien ! »

          1. En effet, il faut attendre l’offre à 400 € qui était son prix durant une longue période. J’avais une Huawei (celle avant la M5) avec un coque payé une cinquantaine d’euros et le résultat est vraiment pas top (bulle sous l’écran/mauvaise visibilité) mais impossible de trouver une coque dédié à ce modèle et c’est le problème sur la plupart des tablettes Android à l’exception de quelque Samsung.
            Et la fixation pour guidon permet de la sécuriser à une main courante.

            J’ai essayé une samusung avec une coque caseproof est le résultat était pas mal mais sincérement à comparer une tablette étanche/anti-chocs reste tout de même bien adapté et c’est la raison pour laquelle je me suis permis d’en parler. De plus qu’une bonne coque a également un prix qu’il faut prévoir pour choisir le modèle adapté.

            La Sailproof semble également un très bon choix si on a un plus gros budget.

  21. Pas de soucis, perso la navigation je la fais principalement à la table a la carte et la sailproof est tout de même 300 euros plus cher. Mais si éliminatoire, bonne journée.

  22. Bonjour, je suis vos publications depuis quelques temps deja et je suis toujours séduis par leur pertinence !
    Je cherche a remplacer mon ancien systeme (Gamin GPSMAP 520) par une tablette d’une 10 de pouces équipée d’une puce GNSS permettant de capter les differents systemes de positionnement en « dual frequencies » (Galileo, GPS, GLONASS, Beidou…).
    Fin 2020 j’avais acheté une Galaxy Tab A 2019, ayant cru comprendre à la lecture de quelques sites web que cette derniere recevait bien les differents satellites en « dual frequencies ». Malheureusement apres un test avec l’apps « GPSTEST » je me suis rendu compte que je n’avais pas bien compris car la tablette ne recoit pas en « dual frequencies ». Je l’ai donc retournee.
    Parmi vos tests, et notamment celui de la Galaxy Tab S5e, avez vous pu verifier si elle recevait les differents systemes en « dual frequencies » (L1/B1 et L5/E5a)
    En esperant avoir ete clair, d’avance merci de votre retour

    1. Bonjour Gilles, merci de nous suivre 🙂

      Malheureusement pour le Dual frequencies, c’est quelque chose que les fabricants ne mettent pas en avant. Impossible de trouver la moindre informations là dessus dans les spécifications :/ J’ai essayé de trouver pour la Galaxy Tab S5e, aucune site ne parle de quoi que ce soit à ce niveau là, ni sur la S5e, ni sur les autres tablettes d’ailleurs. Je me demande s’il ne serait pas possible de trouver cette info en regardant la marque/modèle de chaque modèle, mais ça s’annonce laborieux.

      1. Merci Jeremy, je vais poursuivre mes recherches et je ne manquerai pas de vous tenir au courant au cas ou je trouverai des informations
        Cordialement
        Gilles

  23. Bonjour,

    Merci pour toutes ces infos et le blog. En revanche, maintenant que vous avez un « partenariat » avec sailproof pouvez-vous continuer à donner un avis objectif et désintéressé sur tous les produits ? Vous insistez dans vos réponses précédentes sur votre partenariat (ça signifie quoi un partenariat ?) et je ne sais plus si je peux me fier à vos retours. Bien cordialement

    1. Salut Jean-Louis,

      Question légitime effectivement. Sur la signification du partenariat, SailProof nous fournit une tablette. Ce qu’il faut comprendre sur les partenariats, c’est qu’on n’accepte pas n’importe quoi de n’importe qui. On reçoit des emails réguliers pour faire des partenariats, mais on fait une sélection assez sévère. On nous a déjà proposé des choses pour le bateau par exemple, mais si on n’a pas besoin de changer ça à bord, on ne prend pas le partenariat juste pour l’avoir. Ca n’a aucun sens de remplacer et jeter ce qui est toujours utilisable. Pareil pour des choses qui ne seraient pas de qualité, on ne prend pas. On ne court pas après les partenariats. S’il y en a un intéressant, on étudie la chose, mais même si on nous proposait de l’argent pour quelque chose qui ne sont pas dans nos convictions, on ne prendrait pas.

      Concernant la fiabilité de nos retours, je trouve que l’exemple de la tablette est justement le parfait exemple pour illustrer ça. Sur quelque chose qui serait subjectif (la couleur de quelque chose, le gout d’un plat, etc..), un avis personnel est effectivement discutable. Quelqu’un pourrait aimer ce que le voisin n’aime pas. Sur les tablettes, je pense qu’il n’y a justement presque aucune subjectivité : les spécifications techniques sont là, elles sont disponibles pour tous et elles sont comparables. Peu importe notre avis personnel, tout le monde peut se faire sa propre idée en comparant les spécifications (que j’ai listée dans l’article d’ailleurs, sans cacher les défauts de la SailProof). Et quand on compare les spécifications de la SailProof à toutes les autres tablettes actuelles, je pense qu’il n’y a pas photo, elle surpasse largement la concurrence sur les tablettes de navigation. C’est d’ailleurs pour ça qu’on a accepté le partenariat. Si Huawei nous avait contacté (ça n’arrivera jamais ^^), il n’y a aucune raison pour que l’on accepte, leurs tablettes sont de milieu de gamme, certes moins chères que la concurrence, mais moins adaptées à la navigation par exemple.

      J’espère que ça répond à ta question 🙂

      1. Oui, vous m’avez répondu longuement, c’est déjà très sympa ! je reste toujours un peu dubitatif sur les conséquences d’un partenariat mais je comprends l’argumentaire. Et à l’évidence vous n’avez pas pris de risque en soutenant cette tablette qui semble n’avoir pour défaut (de mon point de vue !) que son prix au vu de mon budget, et peut-être aussi sa taille. En attendant la 10′.
        Bien cordialement, Jean-Louis.

        1. Effectivement le prix de la SailProof n’est pas donné malheureusement et beaucoup ne pourront pas se la payer. Pour avoir discuté avec celui qui l’a créé, le marché des tablettes est super compliqué. Les composants viennent de l’autre bout du monde, et les prix ne font que monter avec la pénurie des semi-conducteurs notamment. Du coup même avec un prix à 699€, en fait il ne gagne pas énormément dans l’affaire, et ce n’est pas comme Samsung ou Apple qui vendent des millions de tablettes chaque année.

  24. Je suis du Québec et je m’apprête à faire l’acquisition d’un IPAD air 4 , 2 options sont envisageables l’une indique avec GPS et Glonass et l’autre indique avec LTE de classe Gigabit lequel est le plus approprié selon vous. Merci

    1. Bonjour Stéphanie, tout va dépendre de son utilisation. Si tu n’as jamais besoin d’internet, alors l’option sans le LTE fonctionnera très bien. En navigation il n’y a pas besoin du LTE par exemple. Si tu veux en plus regarder tes emails dessus, aller sur internet (hors wifi), alors il faudra la version LTE et acheter une carte SIM + un abonnement.

  25. Bonjour. Merci pour vos articles, vidéos et commentaires. Je suis néophyte, j’ai besoin d’aide pour faire un choix galaxy tabS5e ? Sailproof SP08 ?. Je n’ai pas (encore) d’iphone indispensable pour la S5e, ensuite que faut- il prévoir comme équipements et budget abonnements pour rentrer les applications? en particulier sur la SP08, est-ce facile à faire? ex. cartographies, routage, météo, ….., merci de votre compréhension.
    Cordialement,
    Jean-pierre

    1. Bonjour Jean-Pierre, la réponse va dépendre en grande partie de ton budget. Si tu as un budget qui le permet, la SailProof SP08 est pour nous la meilleure du marché en ce qui concerne les tablettes de navigation. Par contre tu dis que « l’iphone est indispensable pour la S5e », je n’ai pas bien compris cette phrase.
      Concernant les applications, nous utilisons Navionics. Les cartes coutent 50€ environ par an pour des zones quand même assez grandes, donc si tu navigues en France c’est vraiment pas grand chose. Pour le routage nous utilisons SailGrib, là encore l’application est vraiment pas chère.

      1. Bonjour Jérémy, merci pour ta réponse. Pour l’utilisation de la tablette Samsung galaxy tab S5e est-il nécessaire d’avoir un téléphone portable? pour connecter ? y a-il d’autres applications cartographies?Les cartes navionics me paraissaient bien plus chères. ex europe? merci pour les partages sailing kerguelen. LTE ? en utilisation seulement en navigation y a t-il besoin d’une carte sim + abonnement?
        Bien à vous Jean-pierre

        1. Salut Jean-Pierre,
          En utilisation pour la navigation uniquement, il n’y a pas besoin ni de LTE, ni de carte SIM, ni d’abonnement data. Simplement la tablette et les cartes Navionics. C’est notre cas, nous n’avons que la tablette et rien d’autre en plus. Pas besoin d’y connecter un téléphone portable non plus. Les prix Navionics ne sont vraiment pas élevés, par exemple Central et West Europe (des Pays Bas aux Açores et Canaries : https://www.navionics.com/fra/mobile-central-and-west-europe.html) est à 30€ par an. Il y a d’autres applications mais nous ne les avons pas testés.

  26. Bonjour à tous les deux.
    Super blog : de bonnes infos en toute humilité. Et une façon de raconter votre histoire avec beaucoup de fraîcheur. J’ai un projet similaire de navigation pour la retraite qui approche (dans 2 ans). En attendant de je m’informe et je navigue. J’utilise Navionics sur mon smartphone et j’en suis très content. Je voudrais maintenant une tablette.
    Grâce à votre article, j’ai mis dans ma « short list » Tablette S5e et la SP08. Mais….
    1) apparemment la S5e a un problème de réception WIFI suivant qu’elle est utilisé en position paysage avec la main sur le coté gauche. Du coup avec une coque de protection, je me demande si elle continue de bien capté le WIFI. Y compris en navigation il peut être intéressant de connecter la tablette sur le WIFI du bateau pour récupérer position AIS des autres bateaux ainsi que les mesures des capteurs à bord.
    2) la SP08 sort des usines chinoises si j’ai bien lu sur le site de la SP08. Le souci est que l’administration américaine a demandé à Google de limiter l’accès à Playstore pour les produits d’origine chinoise. Mon fils qui a acheté un smartphone chinois l’année passée ne peut installer Google maps ni « TousAntiCovid » par exemple. En plus de navionics et sailgrib, je voudrais aussi installer Netflix et Deezer et télécharger films, musique et livres pour les longues traversées.
    Quelle est votre retour d’expérience? Je pars pour la Corogne sur un Bavaria 38 de location Samedi 5 juin.

    Avez vous aussi tenté de faire une connexion téléphone satellite avec tablette et Sailgrib -> c’est ce que je voudrais faire à terme tant que je fais de la location de bateau. Quand j’aurais mon bateau, je pense aller vers l’installation d’un ordinateur de bord avec soit Maxi soit Adrena.
    Cordialement
    Jean-Michel.
    PS : les échanges sur ce fil de discussion sont intéressants -> on y trouve aussi d’autres bonnes questions/réponses ou infos complémentaires.

  27. Bonjour,
    Aucun doute votre article est techniquement de très bonne tenue. Par contre vous n’abordez pas les logiciels utilisable sur les tablettes c’est un point non négligeable. Je ne cache pas que je suis Apple pour cette raison (système , …) sont fiable et évolutif. Pourriez vous donner quelques commentaires sur les logiciels de navigation? Il n’empêche que je suis surpris que dans l’Apple store français les logiciels de navigation ne sont plus disponibles!.

    1. Bonjour Gérard,
      Effectivement, les logiciels de navigation, quel vaste univers qui devrait faire l’objet d’un article dédié. Mais il est très compliqué d’aborder ce sujet sans avoir utilisé chacun des logiciel pour y trouver les avantages et inconvénients de chacun. Le problème c’est que la plupart sont payants, qu’il me faudrait une tablette Android ET une tablette Apple (certains sont propres à un système d’exploitation), et il faudrait payer les licences de chacun des logiciels. Impossible à faire, aussi bien en terme de budget que de temps. C’est pour ceci que je n’en parle pas. Je ne pourrais parler que de Navionics et SailGrib que nous utilisons, mais pour le reste malheureusement nous n’avons pas accès à ces logiciels.

  28. Bonjour,
    Je possède une tablette Crosscall et j’en suis excessivement satisfait.
    Sa luminosité ??? parlons-en:
    Le jour, la tablette est sur la table à carte, donc lecture parfaite.
    La nuit, sur son support (très bien étudié) dans le cockpit, donc lecture parfaite.
    Désolé de vous contredire, Cher Jérémy, mais la Croscall est une excellente tablette de navigation. De plus, les concepteurs, toujours à votre écoute, sont Marseillais donc français. Cocorico!
    Ceci dit, un très grand merci pour vos riches articles toujours enrichissant et bien écrits.
    Jacques Seaume.

    1. Bonjour Jacques,

      Merci de votre retour 🙂

      La Crosscall vous satisfait dans votre usage, c’est parfait (et c’est un peu le but). Malheureusement d’après ce que vous décrivez (vous l’utilisez en l’intérieur au niveau de la table à carte), ce n’est clairement pas l’usage qu’en feront la plupart des plaisanciers. L’immense majorité vont l’utiliser en extérieur pendant la navigation, et la luminosité de la tablette est vraiment extrêmement faible. Ce n’est pas moi qui le dit, ce sont les tests qui ont été effectués dessus et les retours que nous avons eus par emails de plusieurs utilisateurs. Et à ce jour nous n’avons pas encore eu un seul retour nous disant que la luminosité de la Crosscall est satisfaisante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos

Nous sommes Gaëlle et Jérémy, un couple de trentenaires et nous avons tout quitté pour vivre à temps plein sur notre voilier Kerguelen.

Pour nous contacter, envoyez-nous un message à :

Suivez-nous

CONTACT

235 Quai de Goole, 59140 DUNKERQUE

Moyen de paiement