fbpx
Sailing Kerguelen

Pourquoi vous aimerez aller au Salon Nautic de Paris

Pourquoi vous aimerez aller au Salon Nautic de Paris

Lorsque nous sommes devenus propriétaires de notre voilier, nous savions que nous nous lancions dans un monde totalement inconnu. Nous ne venons pas de familles pratiquant la voile et nous ne connaissions personne dans le milieu du nautisme. Difficile dans ces conditions de savoir par où commencer. Heureusement, il existe de nombreux regroupements de passionnés et de professionnels pour aiguiller des novices comme nous… ou des marins confirmés. Le Salon Nautic de Paris fait définitivement partie des rendez-vous annuels incontournables en la matière.

Nous avons participé aux éditions 2017 et 2018, et nous comptons bien participer à l’édition 2019. On vous détaille dans cet article pourquoi vous aussi vous allez vouloir aller au Salon Nautique International de Paris organisé du 7 au 15 décembre 2019, que vous soyez propriétaire d’un bateau ou non.

Rencontrer les professionnels réunis au même endroit

L’un des points les plus complexes pour les novices que nous sommes, c’est de parvenir à se faire une opinion sur un sujet. En échangeant avec nos voisins de ponton, nos moniteurs de voile, sur des groupes ou forums de passionnés ou même avec des professionnels, on s’est rapidement rendu compte que de multiples solutions existent à un problème nautique. Ça peut être super… mais ça peut aussi être compliqué de se forger sa propre opinion.

Dès le premier jour, notre défi a été d’être suffisamment convaincus de prendre la meilleure décision possible au vu des avis divergents voire même opposés qu’on récoltait. Avoir accès à une multitude de professionnels ayant la même expertise et réunis au même endroit est donc un avantage incontesté.

Le Nautic de Paris, avec ses 825 exposants et 204.000 visiteurs en 2018, est l’un des plus grands salons nautiques d’Europe, ce qui en fait un rendez-vous annuel incontournable.

Le Hall 1 du Nautic, avec ses voiliers

Pour prendre un exemple concret, nous avons rencontré un grand nombre de voileries lors de l’édition 2018 dans l’optique de commander une nouvelle grand-voile. Si ce sujet ne paraît pas très polémique, nous avons en réalité eu des recommandations et avis de professionnels très différents d’un fabricant à l’autre.

«

Vu votre programme de navigation,
il vous faut une grand-voile
  • en Dacron
  • en Hydranet
  • avec une coupe horizontale
  • avec une coupe triradiale
  • full baten
  • semie-lattée
  • avec des coulisseaux à roulettes
  • avec des coulisseaux à billes
  • ...

»

L’avantage du salon du nautisme, c’est qu’on a rencontré face à face les représentants des voileries, qu’on a eu l’occasion de discuter avec eux en détail de notre programme de navigation à venir, qu’on a confronté l’avis des uns aux recommandations des autres, et qu’on a collecté une quantité impressionnante d’informations utiles et de devis, le tout en une après-midi. Au fil de ces discussions et des questions qu’on ne manquait pas de soulever, on s’est également progressivement forgé une opinion personnelle sur la question.

Cela peut paraître anecdotique si vous n’êtes pas familiarisé avec le milieu du nautisme, mais croyez-moi c’est énorme. Au cours de la dernière année, nous avons très souvent pris contact avec des fabricants ou artisans dans l’optique d’équiper Kerguelen avant notre départ. Et nous ne comptons plus le nombre d’emails restés sans réponse ou le nombre de devis que nous attendons toujours. Et au vu des discussions que nous avons eues avec d’autres marins, nous ne sommes a priori pas les seuls dans ce cas.

Pour en revenir à la grand-voile… Ne s’agissant pas d’un petit investissement, on a pris le temps de mûrir le tout pendant quelques temps avant de confirmer notre choix. Mais le Nautic de Paris et les rencontres que nous y avons faites ont grandement contribué au fait que nous ayons aujourd’hui une nouvelle grand-voile qui ne demande qu’à nous emmener là où les vents nous porteront.

Rêver en visitant des bateaux plus beaux les uns que les autres

Avant de nous attaquer à notre liste d’achats potentiels pour Kerguelen, nous avons pris quelques heures pour simplement flâner dans le Hall 1 où les plus grands noms du nautisme exposent les voiliers sortis récemment de leur chantier. Beneteau, Jeanneau, Wauquiez, Dufour, … Ils sont tous réunis et rien que pour ça, ça vaut la peine d’aller au salon Nautic de Paris !

Avant même d’être propriétaires de Kerguelen, nous nous sommes rendus au Nautic pour visiter différents voiliers et détailler les aménagements intérieurs possibles. Nous ne comptions pourtant pas acheter un voilier neuf. Mais visiter consécutivement un 32 pieds, un 44 pieds et un 48 pieds du même chantier nous a permis d’estimer l’espace dont nous pensions avoir besoin… et de nous rendre compte que la hauteur sous barrot ne grandissait pas forcément avec la longueur du bateau. Constat intéressant quand on sait que Jérémy fait presque 2 mètres.

Mais sincèrement, même sans le projet d’en acheter un, visiter des voiliers de toutes tailles et de différents chantiers fait vraiment rêver. Notre petit plaisir ? Visiter le modèle le plus long de chaque chantier. Certains ont une cave à vin impressionnante dans leurs cales et une cabine avant digne d’un hôtel de luxe, d’autres ont des transats dans le cockpit comme s’ils étaient autour d’une piscine, et d’autres encore ont une cabine « skipper » accessible depuis le pont du bateau parce que, soyons honnêtes, les propriétaires de ce type de bateau ne le barrent pas eux-mêmes.

Si vous avez plutôt un penchant pour les bateaux à moteur, vous ne serez pas en reste au salon du nautisme de Paris puisque les halls 3 et 4 regroupent un ensemble impressionnant de bateaux à moteur semi-rigides et à coques rigides.

Profiter de tarifs avantageux avec les "prix salon"

Le salon du nautisme, le salon du tourisme, le salon du chocolat, le salon de l’automobile, le salon de l’agriculture, le salon du livre, … Tous ont quelque chose en commun, et ça n’est pas le mot « salon ». Quoique.

Si vous avez déjà participé à un salon quel qu’il soit, vous savez que les tarifs qui y sont proposés sont plus avantageux que ceux affichés en ligne ou en magasin. Le salon Nautic de Paris n’échappe pas la règle ! Que vous soyez propriétaire d’un bateau qui a besoin de nouveaux équipements ou que vous réfléchissiez à acheter un bateau neuf, cela vaut définitivement la peine de vous rendre au salon afin de profiter de réductions intéressantes.

A titre d’exemple, les différents devis de grand-voile que nous avons collectés lors de l’édition 2018 mentionnaient un « prix salon » entre 10 et 15% inférieur au prix classique de la voilerie. Une économie non-négligeable lorsqu’on sait que les équipements estampillés « nautisme » sont généralement assez coûteux.

Vu le nombre d’exposants au salon Nautic de Paris, il est facile de s’éparpiller. Si vous souhaitez profiter au maximum des « prix salon », on vous conseille donc d’établir une liste avant de vous y rendre : Quels sont les indispensables afin de finir d’équiper votre bateau avant la saison prochaine ? Quelles améliorations avez-vous en tête ? Sur quelles bonnes affaires seriez-vous susceptible de craquer ? Quels exposants souhaitez-vous absolument rencontrer ? Cela vous permettra de ne pas perdre de vue vos objectifs.

Découvrir des produits et services innovants

Visiter le Nautic de Paris, c’est aussi l’occasion de découvrir des produits nouveaux, novateurs ou peu connus du grand public. Ceux-ci sont répartis par thématiques, comme l’intégralité des stands d’ailleurs, plutôt que d’être regroupés dans un espace « produits innovants ». Il est donc facile de découvrir des produits ou procédés nouveaux parmi les achats potentiels de votre liste. A titre d’exemple, c’est lors de l’édition 2018 que nous avions découvert le Finsulate et d’autres solutions d’antifouling écologiques.

Pose du Finsulate

Depuis l’édition 2017, le salon du nautisme de Paris redouble d’efforts pour mettre l’innovation et les produits d’avant-garde en avant. En plus des stands renfermant des produits qui mériteraient d’être plus répandus à bord des navires de plaisance et de commerce, le salon organise deux initiatives encourageant l’innovation.

La première prend la forme d’un concours d’innovation nautique. Au cours des derniers mois, différentes épreuves de qualification ont été organisées en région. Une sélection de finalistes exposeront leur produits et services dans un espace dédié lors de l’édition 2019 avant qu’un jury constitué pour l’occasion ne désigne les lauréats de l’innovation dans la filière nautique le 14 décembre prochain.

La seconde est participative et ouverte à tous. Durant 24h, plusieurs équipes inscrites au préalable participeront au Nautic Hackathon afin d’imaginer le port de plaisance de demain. Les participants passeront la nuit au Parc des Expositions, alternant entre sessions de brainstorming et pauses ou micro-siestes, avant de présenter leur projet devant un jury de professionnels du monde du nautisme. De quoi laisser parler sa créativité et partager des pistes d’amélioration de l’accueil des plaisanciers dans les ports. Si vous êtes disponibles les 13 et 14 décembre prochains et souhaitez participer au Nautic Hackathon, vous pouvez vous inscrire dès maintenant ! L’inscription est évidemment gratuite. Cerise sur le gâteau : en participant, vous pourrez tenter de gagner une croisière cabine en pension complète sur un catamaran pour 2 personnes aux îles Grenadines.

Assister à des conférences et ateliers

Si vous avez un bateau, vous savez que chaque jour apporte son lot d’apprentissage à bord. La maintenance, l’entretien, les manoeuvres de port, l’équipement, la vie à bord, … Tout est sujet de discussion sur les forums et groupes de passionnés, qui partageront des avis basés sur leur expérience propre, des tutoriels vidéo, des comparatifs techniques, … Cet esprit d’entraide et d’échange se retrouve au salon Nautic de Paris.

Certains exposants organisent par exemple des ateliers afin de former ou d’informer les visiteurs. Par exemple : Hisse Et Oh, un forum regroupant des passionnés de nautisme, organise dans cet esprit des interventions autour du routage et de la météo notamment. Uship, spécialiste de l’accastillage et du matériel de nautisme, organise également différentes animations durant le salon sur les dessalinisateurs, le circuit électrique à bord, l’entretien général d’un bateau, la pêche, … Et ils ne sont évidemment pas les seuls.

D’autres stands ou espaces sont utilisés pour partager des récits d’aventure et des retours d’expérience. L’édition 2018 célébrait notamment le retour de Mini Transat de Guillaume l’Hostis et les visiteurs pouvaient échanger et en apprendre davantage sur son expérience.

Et si les récits d’aventure vous intéressent, l’espace Presse et Média invite généralement des auteurs présents quelques jours lors du salon nautique de Paris pour des séances de dédicace. L’année dernière, nous y avons rencontré Maud Atamaniuk, auteure du blog et de la BD Cirrus en Voyage qui retrace son voyage de 16 mois à bord de son voilier de 31 pieds. Notre version dédicacée nous a d’ailleurs suivis à bord de Kerguelen lors de notre emménagement.

Et pourquoi pas emmener ses enfants au salon Nautic de Paris ?

Quand on envisage d’aller à un salon, on se demande souvent si les plus jeunes de la famille ne s’y ennuieront pas trop. Cette question n’a pas lieu d’être au Nautic. Car outre les nombreux stands, un véritable village met à l’honneur l’univers de la glisse dans le Hall 1.

Surf, kitesurf, windsurf, Stand Up Paddle, voile légère, canoë-kayak, wakeboard, ski nautique… Tous y ont leur place et de nombreuses animations et initiations sont organisées dans le bassin de 700 m² tout au long du salon du nautisme de Paris. Ce bassin est également utilisé dans le cadre de différentes compétitions durant le salon, avec notamment la seconde manche des pros du Nautic Paddle, la plus grande compétition de paddle au monde.

Si vous préférez rester au sec, aucun souci ! La Plage vous permettra de vous faire oublier la grisaille parisienne grâce aux démonstrations d’athlètes professionnelles, aux initiations de Beach Volley, Beach Tennis et Beach Handball, et aux transats mis à disposition.

De quoi amuser les grands comme les petits.

Les sauveteurs en mer au Nautic

Cette liste n’est évidemment pas exhaustive et se base uniquement sur ce qui nous pousse à revenir au Nautic année après année. Car vous l’aurez compris, le salon du nautisme de Paris c’est avant tout l’occasion de faire des rencontres et d’échanger sur une passion commune. Et c’est particulièrement ce qui nous plaît.

Si vous souhaitez plus d’informations sur le salon Nautic de Paris, rendez-vous sur leur site où vous pourrez également réserver vos billets d’entrée.

Cet article est le fruit d’une collaboration avec le Salon Nautic de Paris qui nous invite à l’édition 2019.
Son contenu se base cependant sur notre expérience et nos ressentis lors des éditions 2017 et 2018.

Nautic 2018 : Retour en images avec nos stories Instagram

Plongez-vous dans notre visite du Salon sur 2 jours en 2018

Si vous êtes présents sur Pinterest, n’hésitez pas à vous abonner à notre compte Sailing Kerguelen et à épingler cet article :

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur email
Email

Et dites-le-nous :

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Et voici une sélection d’articles qui pourraient vous plaire:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos

Nous sommes Gaëlle et Jérémy, un couple de trentenaires et nous avons tout quitté pour vivre à temps plein sur notre voilier Kerguelen.

Pour nous contacter, envoyez-nous un message à :

Show Buttons
Hide Buttons

Vous voulez suivre nos aventures en direct sur Facebook ?

C'est par ici