Nos 14 astuces cuisine en voilier ou en van

Nos 14 astuces cuisine en voilier ou en van

Vivre à bord d’un voilier nous oblige à optimiser au maximum l’utilisation de l’espace et des ressources à bord, et cuisiner a évidemment des implications là-dessus. Quels ustensiles emmener ? Quels plats préparer facilement à bord ? Comment ne pas consommer trop de gaz ? Comment stocker les produits frais ? … La liste des questions que nous avons dû nous poser est longue. Depuis trois ans maintenant, nous avons testé et approuvé un certain nombre d’astuces en cuisine qui pourraient vous être utiles que vous soyez en voilier, en van, en camping-car, ou même dans une maison.

Contenu de l'article

À bord de Kerguelen, nous n’avons ni congélateur, ni four, ni micro-ondes. Mais nous avons un frigo. Et puisque nous ne souhaitons pas nous ruiner en resto, la meilleure manière de nous nourrir est donc de cuisiner. Mais quand on parle de cuisine, plusieurs préoccupations nous viennent immédiatement en tête : limiter notre consommation de gaz, utiliser le moins d’ustensiles et de vaisselle possible, cuisiner des produits frais et générer le moins de déchets possible, et enfin limiter notre consommation d’eau. Nos astuces en cuisine répondent donc à ces préoccupations.

Avant de plonger dans le vif du sujet par thème, voici un aperçu de nos 14 astuces en cuisine pour limiter sa consommation d’eau, de gaz et de vaisselle :

  • Sélectionner des recettes réalisées en moins de 30 minutes de cuisson
  • Réaliser des recettes avec juste une casserole (one-pot recipes)
  • Créer de nouvelles habitudes
  • Cuisiner suffisamment pour un second repas
  • Chauffer l’eau des pâtes ou autre à la bouilloire électrique
  • Couper le gaz et cuire les pâtes grâce à un couvercle
  • Ajouter un peu d’eau pour réchauffer les restes en 2 minutes
  • Sélectionner un ou deux petits ustensiles multi-fonction
  • Investir dans un four Omnia
  • Faire la vaisselle immédiatement
  • Ne pas remplir son évier d’eau
  • Utiliser l’eau de mer
  • Placer ses fruits et légumes dans un hamac
  • Utiliser un sachet congélation pour conserver la salade
  • Garder l’humidité des carottes grâce à un torchon

Sélectionner des recettes optimisées

Le principe que nous gardons en tête lorsque nous définissons les menus de la semaine est le suivant : cuisiner des repas équilibrés à base de produits frais qui demandent moins de 30 minutes de cuisson tous feux cumulés. Et pour ça, nous avons plusieurs astuces en cuisine :

Au revoir le gigot de 7h

Autant être honnête dès le début : il faut oublier les plats mijotés qui nécessitent 3h ou plus sur le feu. À ce rythme-là, vous achèterez une bouteille de gaz toutes les semaines et croyez-moi, ça vous poussera rapidement à revoir vos habitudes vu le prix des bouteilles. De notre côté, nous cherchons régulièrement l'inspiration pour des recettes rapides mais équilibrées en ligne. Ces derniers temps, nous avons testé plusieurs recettes de la chaîne YouTube Pro Home Cook qui font maintenant partie de nos incontournables.

On met tout ensemble et ça cuit

Un moyen infaillible pour diminuer sa consommation de gaz est de réaliser des recettes qui se font dans juste une casserole (one-pot recipes). Il suffit de mettre les différents ingrédients dans la plus grande casserole que vous ayez à bord (pour nous, c'est une sauteuse de 26 cm de diamètre), de couvrir le tout, et de laisser cuire le temps indiqué dans la recette tout en remuant régulièrement. Nous réalisons en moyenne une recette "one-pot" par semaine, et nous nous inspirons énormément des livres "Juste une casserole" de la collection Marabout.
Ces recettes ont deux avantages. N°1 : elles sont généralement rapides aussi bien en préparation qu'en cuisson. Et n°2 : il y a très peu de vaisselle à faire, ce qui fait également partie des optimisations que nous cherchons à bord. Car s'il y a moins de vaisselle, nous utilisons forcément moins d'eau. Une astuce cuisine deux en un en quelque sorte !

Être créatif en cherchant des alternatives

Parfois, certains plats ou desserts font à ce point partie de nos habitudes qu'on a du mal à imaginer un quotidien sans. C'était un peu notre cas pour les crêpes. Nous adorons ça et nous en faisions régulièrement. Mais lorsque nous nous sommes rendus compte que nous utilisions environ 1h de gaz pour faire un goûter pour 4 personnes, nous avons décidé de nous trouver un autre goûter chouchou. Et c'est là que notre amour pour les pancakes a été ravivé. Avec moins de 20 minutes de cuisson, nous obtenons une quantité suffisante pour 4 personnes. Autant dire que nous avons adopté cette alternative beaucoup plus rapide et donc économique.

Avoir les yeux plus gros que le ventre

Lorsque nous cuisinons un repas dont la cuisson est relativement longue, nous faisons en sorte d'avoir une quantité suffisante pour en manger une seconde fois au cours des jours suivants. Réchauffer les restes ne nous prendra que quelques minutes grâce à l'astuce cuisine dont on vous parle plus loin dans l'article, et cela équilibre notre consommation de gaz.

Si vous cherchez un peu d’inspiration pour varier vos menus à bord de votre voilier ou dans votre van, nous partageons sur le blog quelques unes des recettes que nous aimons et qui sont très souvent sur la liste de nos menus de la semaine.

Utiliser très peu de gaz pour cuire des pâtes ou faire de la soupe

Parfois, même les recettes les plus simples peuvent être optimisées afin de consommer le moins de gaz possible. Lorsque nous faisons cuire des pâtes, du riz, du quinoa, du boulgour, ou même des légumes pour faire de la soupe, nous avons deux astuces en cuisine :

Inventer l'eau chaude

Lorsque nous sommes au port, nous avons un accès illimité à l'électricité grâce aux bornes sur lesquelles nous nous branchons sur les pontons. Plutôt que d'utiliser du gaz dès que nous avons besoin d'eau bouillante, nous utilisons une bouilloire électrique afin de chauffer l'eau. Nous versons ensuite l'eau chaude dans la casserole où les aliments attendent bien sagement, nous couvrons d'un couvercle, puis nous allumons le gaz une à deux minutes à peine afin de porter l'eau contenant les aliments à ébullition.

Notre ami le couvercle

Dès que l'eau contenant les aliments bout, nous coupons le gaz et nous ne soulevons pas le couvercle. Celui-ci permet de conserver la chaleur de l'eau à une température presque constante malgré le fait que le gaz soit éteint. Les pâtes, le riz, le boulgour et le quinoa ne mettent ainsi pas plus de temps à cuire que si nous avions laissé le gaz allumé. Les légumes pour faire de la soupe peuvent quant à eux prendre un peu plus de temps et nécessiter de rallumer le feu quelques minutes à mi-cuisson. Mais cela reste l'un dans l'autre très économique d'utiliser le gaz pendant 5 minutes environ plutôt que 20 à 25 minutes au total.

Ça n’est pas notre cas à bord de Kerguelen mais certains s’équipent également de plaques de cuisson électriques qu’ils utilisent lorsqu’ils sont au port. Cela leur permet de n’utiliser du gaz que lorsqu’ils sont en navigation ou au mouillage.

Réchauffer les restes de plat en un minimum de temps

Nous le mentionnions en début d’article : nous n’avons pas de four à micro-ondes à bord. Depuis que nous avons emménagé sur le voilier, nous réchauffons les restes de plat dans une casserole ou une poêle. Et en fonction des préparations à réchauffer, cela peut être assez laborieux et parfois prendre quasiment autant de temps que le temps de cuisson d’origine. Autant dire que cela réduit considérablement l’intérêt de cuisiner en plus grande quantité. 

Mais depuis quelques mois, nous avons découvert une astuce en cuisine qui a complètement changé notre quotidien. Oui, à ce point-là ! Lorsque nous avons des restes de plats en sauce, de poêlées de légumes ou de recette « one-pot », nous ajoutons une petite quantité d’eau dans la casserole utilisée pour les réchauffer.

Concrètement, au lieu d’utiliser le gaz pendant une quinzaine de minutes afin de réchauffer correctement un plat de pâtes fraîches et sa garniture ou une poêlée de patate douce par exemple, cela ne prendra que quelques minutes. Évidemment, nous ne recommandons pas cette astuce pour les quiches ou autres plats dans la même veine.

En plus de diminuer significativement le temps nécessaire pour réchauffer les restes de plat, y ajouter une petite quantité d’eau permet d’en préserver l’onctuosité et la gourmandise.

Diversifier les plats malgré très peu d'ustensiles

Puisque nous habitons dans un espace restreint, nous optimisons au maximum les rangements et ce que nous avons à bord. Cela signifie donc très souvent de n’avoir que le strict nécessaire et que chaque objet ait plusieurs utilités. Par exemple, cela ne nous pose aucun souci de faire nos mélanges pour des gâteaux, cakes salés, ou même du pain dans une casserole car nous n’avons ni un saladier ni un cul de poule à bord.

Nous avons veillé à ce qu’ils soient suffisamment puissants pour ce que nous voulions cuisiner à bord, tout en ne nécessitant pas trop de watts. Ce que nous avons emmenés font donc respectivement 500 et 600 w, nous permettant ainsi de les utiliser même lorsque nous ne sommes pas au port grâce à notre chargeur-convertisseur Victron.

Grâce à ces ustensiles, nous faisons très régulièrement de la mousse au chocolat, du beurre de cacahuète, de la soupe, du houmous, ou encore de la sauce à base d’avocat pour nos salades.

Manger comme à la maison même sans four

Nous le disions en début d’article : nous n’avons pas de four. Et avant d’emménager à bord, nous pensions qu’un four classique était absolument indispensable au quotidien. Nous avons d’ailleurs pensé investir mais les 600€ à débourser au minimum nous ont très rapidement dissuadés. Nous avons donc testé la vie sans four durant un an.

Mais finalement, grâce à différents copains ayant un van, nous avons découvert l’une des meilleures astuces en cuisine des vanlifers : le four Omnia qui fonctionne sur une source de chaleur selon le principe du four palestinien. Et sans exagérer, cela a littéralement révolutionné notre alimentation à bord ! 

Depuis deux ans maintenant, le four Omnia fait partie de nos indispensables à bord et nous nous régalons grâce aux plats et desserts que nous y cuisinons. Pain, gâteaux, quiches, gratins, cakes salés, … les options sont infinies. La forme de « donut » peut sembler contraignante au début, mais comme pour tout, c’est surtout une question d’habitude.

Outre la diversité de plats qu’il permet, l’un des gros avantages de l’Omnia est le temps de cuisson nécessaire. Il est sensiblement le même sur l’un de nos feux à gaz que lorsque nous utilisions le four classique d’une maison. Cela peut paraître banal dit comme ça, mais ceux qui ont un voilier muni d’un four savent à quel point celui-ci est peu efficace (chaleur mal répartie, cuisson longue et pas uniforme, …).

Le seul désavantage du four est sa contenance. Parfaits pour deux, les 2L peuvent rapidement trouver leurs limites si vous cuisinez pour plus de personnes. Pour répondre à ça, la marque a récemment sorti un moule 50% plus grand, mais nous ne l’avons pas testé.

Et parce que nous aimons les astuces cuisine deux en un : si vous aussi vous êtes très attentifs à votre consommation d’eau, nous vous recommandons de vous munir d’au moins un moule en silicone adapté au four afin de faciliter grandement le nettoyage et l’entretien de votre four Omnia. En ce qui nous concerne, nous en avons deux de couleur différente : l’un pour les préparations salées, et l’autre pour les sucrées.

Utiliser moins d'eau pour la vaisselle

L’eau fait partie des ressources qui sont précieuses à bord, et nous sommes très attentifs à ce que nous consommons. S’il nous paraît évident de n’utiliser strictement que ce dont nous avons besoin lorsque nous faisons chauffer de l’eau pour le thé ou faire cuire des pâtes, la vaisselle peut par contre soulever certaines questions. De notre côté, nous avons rapidement développé des astuces en cuisine pour limiter l’utilisation de l’eau lorsque nous faisons la vaisselle :

Faire la vaisselle immédiatement

Qui n'a jamais laissé son assiette sur le coin de la table ou au fond de l'évier pendant plusieurs heures avant de s'attaquer à la vaisselle ? Nous plaidons certainement coupables. Mais il s'agit de la première mauvaise habitude que nous avons perdue en emménageant à bord. Nous avons rapidement constaté que nous utilisions beaucoup plus d'eau pour obtenir une vaisselle propre lorsque des restes de sauce, de laitages, ou autres aliments avaient eu le temps de sécher. Sur Kerguelen, nous mettons donc un fond d'eau dans les casseroles dès qu'elles sont vides et nous faisons la vaisselle dès la fin du repas. Ça paraît évident, mais "faire la vaisselle plus tard" est pourtant très souvent la pratique.

Ne pas remplir son évier d'eau

Je ne sais pas comment vous faites la vaisselle mais nous avions pour habitude de remplir notre évier d'eau bien chaude et d'y faire ensuite toute notre vaisselle. Oubliez cette méthode. Si vous voulez réduire votre consommation d'eau, faites votre vaisselle en mouillant éponge (ou brosse) et vaisselle sous un fin filet d'eau, savonnez le tout, puis rincez à nouveau sous un filet d'eau. Nous vous garantissons que laver 2 verres, 2 paires de couverts, 2 assiettes, et 2 casseroles de cette manière consomme significativement moins d'eau.

Astuce bateau

Cette astuce est indéniablement plus compliquée à mettre en pratique dans un appart ou une maison. Mais sur un bateau, il serait dommage de se priver de faire la vaisselle à l'eau de mer et de n'utiliser l'eau claire que pour rincer. Certains bateaux sont d'ailleurs équipés d'un second "robinet" dans leur évier qui permet d'y avoir de l'eau de mer facilement grâce à une pompe à pied. Ça n'est pas notre cas sur Kerguelen. Du coup, nous faisons la vaisselle à l'eau claire lorsque nous sommes au port et qu'il est facile de remplir nos cuves d'eau. Par contre, un seau nous permet de récupérer de l'eau de mer pour la vaisselle lorsque nous sommes au mouillage ou en navigation.

Ajoutez à ça les moules en silicone dans le four Omnia et les recettes n’utilisant qu’une casserole, et vous êtes paré.e d’astuces en cuisine pour limiter votre consommation d’eau !

Conserver les fruits et légumes frais plus longtemps

Lorsque l’on cuisine des produits frais, l’objectif est de les conserver le plus longtemps possible sans que leur aspect, texture ou apport nutritionnel ne soit altéré. Beaucoup se lancent dans les conserves maison mais, entre la stérilisation des bocaux une fois remplis et la préparation en tant que telle des aliments, le processus nous a toujours semblé long et peu économe en gaz. Nous avons donc décidé de faire l’impasse sur cette méthode de conservation et d’opter pour des astuces en cuisine plus simples.

Faire circuler l'air

Dans un appart ou une maison, il est assez simple de conserver ses fruits et légumes dans des bacs aérés. En voilier, ça n'est pas possible car les aliments ne manqueraient pas de voler les uns après les autres dès la première navigation. Nous avons donc fabriqué deux hamacs de différente taille que nous avons disposés dans l'espace de vie du voilier afin de stocker nos fruits et légumes au port comme en navigation. En plus de profiter de la hauteur sous barrot comme rangement, le hamac pour fruits et légumes permet à l’air de circuler entre les aliments, ralentissant ainsi le développement de moisissure.
L'environnement humide du voilier ne permet cependant pas à certains fruits et légumes de mûrir correctement à l'intérieur. Depuis quelques mois, nous avons donc également installé un filet sur le portique à l'arrière de Kerguelen. Nous y stockons les bananes vertes, les avocats, les courges, et tout autre fruit et légume qui ne craint pas la chaleur. Depuis, nous n'avons plus eu la déception de découvrir un avocat noir à l'intérieur alors qu'il était encore un peu dur à l'extérieur. Cet espace de rangement supplémentaire nous permet également d'acheter des fruits et légumes en plus grosses quantités et de ne faire des courses que toutes les deux à trois semaines. Un vrai bonheur !

Pour une salade croquante pendant une semaine

Qui n'a jamais retrouvé une pauvre salade toute flétrie dans le bac à légumes de son frigo ? Avouez. Mais pas d'inquiétude, nous avons la solution grâce à l'une des astuces en cuisine les plus simples à mettre en place. Lorsque vous revenez du marché avec votre salade, lavez-la correctement puis essorez-la. Placez ensuite les feuilles humides dans un sac congélation et conservez-le au frigo. Vos feuilles de salade resteront ainsi belles et croquantes. Et si vous voulez pousser la chose un peu plus loin, placez une feuille de papier absorbant dans le sac congélation. En absorbant l'humidité des feuilles, il les préservera quelques jours supplémentaires. C'est d'ailleurs la même astuce cuisine que nous appliquons pour conserver au mieux la coriandre ou le persil frais que nous achetons au marché.

Pour des carottes fermes et goûteuses pendant deux semaines minimum

Nous utilisons une technique assez proche pour éviter que les carottes de se ratatinent après quelques jours. En fonction de la place dont vous disposez au frigo, deux astuces cuisines sont possibles. N°1 : Retirez les fanes, lavez vos carottes, enveloppez-les d'un torchon propre sans les superposer, et placez-les au frigo. N°2 : Retirez les fanes, pelez vos carottes, coupez-les à votre convenance, et placez-les dans un récipient hermétique rempli d'eau. De la sorte, vous conserverez vos carottes croquantes et pleines de goût durant deux semaines.

Vous avez testé et approuvé d'autres astuces en cuisine pour limiter votre consommation d'eau, de gaz ou de vaisselle ? Partagez-les en commentaire et nous les testerons à bord de Kerguelen !

Cet article contient des liens affiliés. Si vous achetez un produit en suivant ces liens, vous paierez le même prix mais nous toucherons une petite commission. Cela nous permet de continuer à faire vivre notre blog. Vous nous soutenez donc sans coût supplémentaire.

Si vous êtes présents sur Pinterest, n’hésitez pas à vous abonner à notre compte Sailing Kerguelen et à épingler cet article :

Pinterest - Nos astuces cuisine en voilier ou en van
Vous avez aimé cet article ? Partagez-le :
Facebook
Twitter
Pinterest
WhatsApp
Email
Et dites-le-nous :
Click to rate this post!
[Total: 1 Average: 5]
Et voici une sélection d’articles qui pourraient vous plaire:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos

Nous sommes Gaëlle et Jérémy, un couple de trentenaires et nous avons tout quitté pour vivre à temps plein sur notre voilier Kerguelen.

Pour nous contacter, envoyez-nous un message à :

Suivez-nous
CONTACT

235 Quai de Goole, 59140 DUNKERQUE

Moyen de paiement